" Chacun d'entre nous  a de bonnes
 et de mauvaises expériences, c'est la manière dont nous nous en souvenons qui fait la différence."                  Richard Bandler      

trauma


 Un mauvais souvenir :  
 
Le traumatisme psychique ou l'état de stress post-traumatique (ESPT) est un état se caractérisant par le développement de symptômes spécifiques faisant suite à l'exposition à un événement traumatique dans un contexte de mort, de menaces de mort, de blessures graves ou d’agression sexuelle. 
 
Lorsque l’individu vit, est témoin ou est confronté indirectement à un événement particulièrement traumatisa
nt, il peut éprouver une peur intense, un sentiment d’impuissance ou d'horreur. Par la suite, un ensemble de symptômes et de comportements spécifiques peuvent apparaître comme des reviviscences, des cauchemars, des flashbacks mais également l'évitement des éléments (personnes, lieux, activités, objets, situations) rappelant le trauma, une souffrance émotionnelle ou des désordres somatiques divers. 
 
Un conditionnement erronné :  
 
Le maintien dans le présent du trauma tant dans la sphère cognitive, émotionnelle que sensorielle est, entre autre, dû à la surstimulation de l'amydgale (zone cérébrale qui gère la peur) et de la mémoire, souvent déclenchés à tort par des éléments de l'environnement du sujet qui ne sont aucunement en relation avec l'épisode d'origine.  
 
L'hypnose comme moyen :  
 
Un traitement par l'hypnose peut avoir une efficacité parfois surprenante. Par exemple, l'utilisation des submodalités (P.N.L.) ou le traitement hypnotique basé sur une reprogrammation émotionnelle et comportementale de l'évènement est particulièrement efficace.